Mesures de guerre en 1970: un abus de pouvoir, dit Louise Arbour - Le Projet Démocratie
propulsé par

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA/CPAC

Mesures de guerre en 1970: un abus de pouvoir, dit Louise Arbour

«Ma première vraie prise de conscience politique», soutient Louise Arbour en parlant des mesures de guerre au Québec en octobre 1970. Pour l’ancienne haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, cet événement sera aussi la source de son intérêt quant à l’encadrement du pouvoir dans une démocratie. Vous pouvez voir ici l’ensemble de son entrevue à Bibliothèque et Archives Canada alors qu’elle faisait don de ses archives personnelles.

CPAC utilise des témoins pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site Web et pour vous présenter de la publicité ciblée grâce à nos partenaires publicitaires. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez d’utiliser nos témoins. Veuillez consulter notre Politique de confidentialité pour vous renseigner davantage à ce sujet ou cliquer «Je ne suis pas d’accord» pour retirer votre consentement aux témoins publicitaires.